Anciens copains du Lycée Mignet

Retrouvailles
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lycée Mignet au cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
philippe
Admin


Nombre de messages : 508
Age : 62
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Lycée Mignet au cinéma   Ven 30 Mar 2007, 11:13

voici un mail tres interessant de notre ami Joël Marasse :

Parlons aujourd'hui
d'un prof que personnellement
je n'ai pas connu
mais qui a une " aura " auprès des Anciens ( même des TRès ANciens )
une aura incomparable à nulle autre pareille :
il s'agit d'ANTONIN FABRE
certainement prof de Français
et plus précisément Français-Latin-Grec .
Son enseignement devait être prodigué dans les années 50
mais aussi certainement avant .
Toujours est-il , ce Mr Antonin Fabre
a joué un rôle ( celui de proviseur )
dans un film tourné en grande partie au Lycée Mignet
en 1957 et sorti en 1958 .
Ce film intitulé " Le naïf aux 40 enfants "
a été tourné en 1957 et est sorti en 1958 .
Je ne l'ai jamais vu
et il semble introuvable .
Il regroupait Michel Serrault , Darry Cowl , Jean Poiret , Odette Joyeux et .... Antonin Fabre .
Est-ce que vous connaissez d'autre films où le Bahut joue un rôle ?
On m'a parlé de " La moutarde me monte au nez " avec Pierre Richard
mais je n'ai jamais vérifié ....
Amicalement
J.MARASSE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyceemignet.frbb.net
pouillardjy
tres bavard


Nombre de messages : 11
Age : 56
Localisation : Cugnaux (banlieue Toulouse)
Date d'inscription : 17/01/2007

MessageSujet: Re: Lycée Mignet au cinéma   Ven 30 Mar 2007, 16:39

Exact "La moutarde me monte au nez" a été tournée en partie à Mignet pendant que j'y étais.
Peu de souvenirs si ce n'est qu'ils avaient "relooké" une façade et d'un peu de pagaille au bahut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bertrand
tres bavard


Nombre de messages : 34
Age : 66
Localisation : Carentoir Bretagne
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: Lycée Mignet au cinéma   Ven 30 Mar 2007, 17:37

Salut!
Je reproduis ici ce que je sais du film le naïf... sur un autre fil :
Salut!
J'ai eu M. Martin (alias Rachtok)
Un peu timide, un peu rêveur, il animait le ciné-club!
Fin 64, je pense, il avait eu à coeur de nous montrer le film "Le naïf au 40 enfants" Film tourné dans les murs de Mignet...
Pour le débat, M. Fabre était venu et il s'étonna quant il lui fut dit qu'un des passages les plus chouettes était le "tagage"(mot inconnu à l'époque) de l'inscription "a bas la rentrée" près de l'entrée de la rue la rue Cardinale (ou Mazarine, tiens, je sais plus)
"Pourtant, depuis que je suis proviseur ici, je n'ai jamais vu une telle chose!"
Oh! le malheureux! Des crapules se sont chargées de mettre la réalité en conformité avec le roman aussi sec!
Un bien brave homme ce M. Martin...

On a bien ri en regardant ce film dans la salle de ciné qui jouxtait alors la salle de dessin de M.Vasseur...
Amitiés, Bertrand.


Dernière édition par le Lun 07 Jan 2008, 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Baumard
tres bavard


Nombre de messages : 12
Age : 65
Localisation : Var
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Lycée Mignet au cinéma   Ven 30 Mar 2007, 21:08

Je connais bien 'la mourtarde me monte au nez' de Claude Zidi avec Pierre Richard et Jane Birkin pour avoir fait l'indien dans le film. Mais je ne suis pas entré à cheval dans le lycée! j'ai rencontré Serge Gainsbourg et parlé avec lui.


Dernière édition par le Lun 07 Jan 2008, 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://info.antollma.org
philippe
Admin


Nombre de messages : 508
Age : 62
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Lycée Mignet au cinéma   Sam 31 Mar 2007, 00:26

DE Gilles JACOULET

je te confirme qu'effectivement "la moutarde me monte au nez" a été tourné
en partie dans les locaux du lycée; j'ai assisté à la fabrication d'un
matelas de carton pour recevoir une cascade quelconque; par ailleurs, une
partie du décor du dernier étage, de la façade côté actuel boulevard, a été
refait sur un niveau pour filmer,l à aussi, une cascade, plus près du sol
qu'en réalité.
Une de nos camarades avait également tourné dans ce film, alba Rodriguez,
cela devait être donc dans les années, 74.75; malheuresement au montage la
scène a été coupée!..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyceemignet.frbb.net
jpdubois
petit nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: Lycée Mignet au cinéma   Lun 07 Jan 2008, 14:05

Tout à fait.
Je confirme le tournage du film Le Naïf aux quarante enfants au "bahut" !
Le "Naïf..." avait été dirigé par Philippe Agostini, plus connu
des cinéphiles comme un chef op' talentueux que comme un grand réalisateur.

Tournage pendant les grandes vacances, et j'ai au moins un copain
de classe de 4ème (dont j'ai provisoirement oublié le nom !) qui
faisait partie des nombreux enfants ou adolescents qui faisaient
de la figuration dans la cour du Lycée et en classe.
Une séquence de sortie scolaire avait aussi été tournée dans les ruines romaines d'Arles.

Antonin Fabre (que nous surnommions "Tonin", forcément), c'était
effectivement un très grand monsieur, d'un autre temps,
très "Lettres classiques XIXe siècle", mais bonhomme et plein d'humour.
J'ai eu la chance de l'avoir comme prof.

Quant au film, très librement adapté du bouquin de Paul Guth,
il n'a pas franchement bouleversé l'histoire du cinéma,
mais c'était sympa pour nous de voir "Tonin" jouer dans le film le rôle du proviseur du lycée !
Un jour, en cours, nous l'avions "branché" sur le tournage du film, et il nous avait dévoilé
quelques secrets sur la technique cinématographique et la mise en scène.

La protagoniste féminine et partenaire de Serrault dans le film était la "maggiorata fisica" Sylva Koscina,
car le film était, comme tant d'autres à l'époque, une co-prod' franco-italienne
et imposait donc une star italienne (même si la belle était d'origine ... yougoslave !).

Je ne désespère pas de voir ce gentil rossignol repasser un jour sur le petit écran,
peut-être sur le câble ? Je ne vois guère que "Ciné Classic" pour une exhumation de ce genre !

Merci à Joël Marasse de m'avoir permis d'évoquer ce (lointain) souvenir.

Jean-Pierre Dubois
jpdubois@ac-nice.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philippe
Admin


Nombre de messages : 508
Age : 62
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Lycée Mignet au cinéma   Lun 07 Jan 2008, 16:59

oui ! surveillons les chaines satellitaires pour revoir ce film...
et si d'aventure quelqu'un le remarque qu'il le signale ici meme
c'est si émouvant de revoir notre bahut !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyceemignet.frbb.net
franckmarret
bavard


Nombre de messages : 5
Localisation : Miinneapolis
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: La Moutarde me monte au nez   Lun 18 Fév 2008, 21:59

La Moutarde me monte au nez à Mignet

J'ai eu la chance (l'audace ?) de voir le tournage dans la cour du lycée. J'étais en 3eme à l'époque. J’avais déjà assisté à une scène avenue Malherbe où Pierre Richard est poussé dans une ambulance et se cogne la tête. Ils ont dû refaire cette prise au moins quinze fois.

Intrigué par le monde du cinéma, je me suis pointé un après midi quelques jours plus tard (un samedi ensoleillé) et je ne sais plus comment un copain (dont je ne me souviens plus qui c’était) et moi sommes rentrés en prétextant une excuse quelconque, mais nous étions bien là. Toute l’équipe de tournage était là ; y-compris Birkin et Gainsbourg qui est sorti d’on ne sait où et s’est assis à l’ombre d’un platane. J’ai compris ce jour là qu’il y avait beaucoup de temps morts pendant un tournage, mais que les acteurs semblaient très patients.

Claude Zidi était très sympa (et jeune) et nous a laissé regarder le tournage de la cascade. Il y avait une équipe qui avait reproduit exactement en bois, peinture et crépis, le haut de l'immeuble (fenêtres, etc.) au ras du sol. Les acteurs, (dont Pierre Richard), ont ensuite tourné la scène où le journaliste poursuit le professeur loufoque qui passe par la fenêtre et se tient sur la bordure avant de tomber du 5eme étage en déchirant le dos de la combinaison du reporter. Pierre Richard est donc tombé sur un matelas qui était par terre. Ensuite cette scène finie (une douzaine de prises), il y eu une seule prise de la cascade ou un cascadeur avec perruque à la P. Richard est tombé du haut de l'immeuble à travers une construction en bois qui ressemblait à un toit. Il est passé à travers, et a ensuite atterri sur des piles de gros cartons vides qui ont amorti le choc. Il en est sorti indemne. Nous le regardions avec admiration pour son courage.

J'ai pris quelques photos et en ai retrouvé quatre qui sont très mauvaises mais qui montre que Claude Zidi nous avait bien reçu, alors que P. Richard a tourné la tête quand j'ai voulu le prendre en photo. J'étais très déçu de son attitude et ne l’ai jamais apprécié ensuite. Zidi nous a laissé manger avec la troupe (il y avait une sorte de buffet froid) et P. Richard nous regardait comme des pique-assiettes. Il ne nous a pas parlé et est reparti quelques moments après le tournage.

Le plus beau souvenir est celui de Jane Birkin et de Gainsbourg. Birkin était sublime. Tellement douce, belle, charmante et charismatique que j’en suis tombé immédiatement amoureux du haut de mes 14 ans et ne l’ai jamais oubliée. Elle était avec ses deux filles et Gainsbourg lui fumait cigarette sur cigarette dans un coin en lisant un bouquin. Il nous a parlé, a commenté sur la beauté d’Aix et des environs et je l’ai trouvé super sympa. Je ne l’aimais pas trop à l’époque car j’étais trop jeune pour comprendre ce qu’il représentait, mais suis devenu un inconditionnel depuis cette rencontre. Je l’ai vu en concert plusieurs fois dans les décennies suivantes.

J’ai revu Birkin sur le Cours Mirabeau quelques jours après. Elle marchait vite en tenant ses deux filles par la main en train de faire du shopping. Elle m’a reconnu et m’a dit « Hello » ce qui a remplit mon cœur de bonheur pour au moins trois mois. Je les ai aussi revus tous les quatre à l’arrêt du bus sur ce qu’on appelait avant « la route de Marseille » (Gainsbourg ne conduisait pas). Je passais en cyclo, les ais reconnus et me suis arrêté. Ils m’ont dis « on va faire un tour à Marseille ». Je leur ai dit « salut à bientôt » comme si j’allais les revoir le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre-Jean Bartheye
petit nouveau


Nombre de messages : 1
Age : 63
Localisation : Najac (Aveyron)
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: le naif   Lun 18 Fév 2008, 22:42

Le dvd du Naif est en pré-commande à la Fnac:
http://video.fnac.com/a2195040/Le-Naif-aux-40-enfants-Michel-Serrault-DVD-Zone-2?Mn=-1&Ra=-3&To=0&Nu=1&Fr=0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philippe
Admin


Nombre de messages : 508
Age : 62
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Lycée Mignet au cinéma   Lun 18 Fév 2008, 22:45

super sympa ce témoignage ! et que de beaux souvenirs...
c'est vrai que certains artistes ont la grosse tete et d'autres sont au contraire tres gentils !!!
J'ai eu l'occasion de rencontrer Jane Birkin lors de son passage à Bastia il y a environ 5 ans... on a parlé pendant d'une demi-heure notamemnt sur les activités de son frere (un truc caritatif ) !!!! elle m'avait meme laissé une carte de visite avec ses coordonnées ! sympa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyceemignet.frbb.net
philippe
Admin


Nombre de messages : 508
Age : 62
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Lycée Mignet au cinéma   Mar 19 Fév 2008, 12:59

Pour illustrer le récit de Franck sur le tournage du film


Et d'autres photos sur

http://membres.multimania.fr/lyceemignet/mignetaucinema.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyceemignet.frbb.net
Blain
tres bavard


Nombre de messages : 12
Age : 69
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Re: Lycée Mignet au cinéma   Mar 15 Déc 2009, 15:29

Bertrand Pector a écrit:
Salut!
Je reproduis ici ce que je sais du film le naïf... sur un autre fil :
Salut!
J'ai eu M. Martin (alias Rachtok)
Un peu timide, un peu rêveur, il animait le ciné-club!
Fin 64, je pense, il avait eu à coeur de nous montrer le film "Le naïf au 40 enfants" Film tourné dans les murs de Mignet...
Pour le débat, M. Fabre était venu et il s'étonna quant il lui fut dit qu'un des passages les plus chouettes était le "tagage"(mot inconnu à l'époque) de l'inscription "a bas la rentrée" près de l'entrée de la rue la rue Cardinale (ou Mazarine, tiens, je sais plus)
"Pourtant, depuis que je suis proviseur ici, je n'ai jamais vu une telle chose!"
Oh! le malheureux! Des crapules se sont chargées de mettre la réalité en conformité avec le roman aussi sec!
Un bien brave homme ce M. Martin...

On a bien ri en regardant ce film dans la salle de ciné qui jouxtait alors la salle de dessin de M.Vasseur...
Amitiés, Bertrand.

Tiens récemment je pensais justement à chercher ce film "Le Naïf aux 40 Enfants" de.....? mais d'après un livre de Paul GUTH devenu un vieil académicien gâteux...comme nous prochainement : enfin, gâteux, pas académicien. C'était un excellent copain chahuteur (je m'y étais mis aussi !) SCHOTT, fils....d'un pasteur qui m'en avait parlé ; il me disait avoir été figurant dans une scène tournée dans la fontaine des 4 Dauphins. Tu vois où elle est : au bout de la Rue Cardinale côté Nord. Années 57-58 et 58-59.
FABRE, il me semble l'avoir vu aussi (encore prof alors dans ces années-là) "Amusante" sa réaction sur les tags ! Mon Dieu, s'il savait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jacques ibanès
petit nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 19/11/2016

MessageSujet: Antonin Fabre et Le naïf aux quarante enfants   Sam 19 Nov 2016, 11:45

Je prends le train en marche. Le film "Le naïf aux quarante enfants" se trouve en dvd (René Chateau) et j'en possède un exemplaire. Il a été tourné en 57, un an avant mon entrée en sixième. Antonin Fabre était un professeur extraordinaire qui a sans doute marqué pas mal d'entre nous. Il avait deux référentiels dominants dont il nous entretenaitrégulièrement : le ciel "grec" de Provence et "papa Hugo" qu'il vénérait.
Grâce à lui, j'ai eu la révélation d'Apollinaire (c'était en première) et ai raconté l'épisode dans un livre publié récemment ("L'Année d'Apollinaire", chez Fauves Editions). J'ai plusieurs anecdotes sur Antonin Fabre que je pourrai raconter si cela intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/ibanes/
bertrand
tres bavard


Nombre de messages : 34
Age : 66
Localisation : Carentoir Bretagne
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: Lycée Mignet au cinéma   Sam 19 Nov 2016, 19:20

Bonjour Jacques!
Bien sûr que ça nous intéressera! Wink
Merci et à bientôt!
Amicalement, Bertrand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jacques ibanès
petit nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 19/11/2016

MessageSujet: Antonin Fabre   Jeu 24 Nov 2016, 16:50

Merci Bertrand et bonjour au Morbihan.
Antonin Fabre était un ami de Pagnol (ils avaient dû se rencontrer en tant que collègues) et a tourné dans quelques-uns de ses films (en particulier, j'ai le souvenir du "Moulin de maître Cornille" dans les "Lettres de mon moulin").
Il faisait du théâtre et du coup était presque toujours en "représentation". Quand on traduisait Virgile, il le lisait de telle façon que la langue latine redevenait une langue vivante durant quelques instants. Et on avait l'impression soudaine de comprendre le texte!
A la fin de sa carrière (64), il avait pu se rendre en voyage en Grèce pour la première fois de sa vie et vérifier que le ciel de Provence était bien le même. Il nous avait raconté avec sa bonhomie et sa faconde habituelles qu'au théâtre d'Epidaure, il avait déclamé du Sophocle et que l'acoustique était extraordinaire. Je me suis souvenu de cette anecdote et ai pensé à lui lorsque je me suis trouvé moi-même en ce lieu bien des décennies plus tard.
Outre la qualité de son enseignement, avec lui nous nous sentions à l'aise et il nous faisait souvent rire (chose rare à l'époque!).
Dans un livre intitulé "Sainte-Victoire Magique Montagne" (éd. Aubéron), Jean Verdun qui fut son élève et ensuite son gendre, parle très bien du personnage attachant qu'était Antonin. Ce prénom allait très bien à sa physionomie de romain. Sûr qu'il était un descendant de quelque légionnaire de Rome!
Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/ibanes/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lycée Mignet au cinéma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lycée Mignet au cinéma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quizz Le cinéma d'horreur en Image N°4
» ciné cure rare du vieil acteur
» Home cinéma de Manson
» Lollywood, le cinéma pakistanais
» Les enfants, ces diaboliques tueurs du cinéma!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anciens copains du Lycée Mignet :: Bienvenue à tous....-
Sauter vers: