Anciens copains du Lycée Mignet

Retrouvailles
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pace è salute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CAUCHY
tres bavard
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 61
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 08/02/2012

MessageSujet: Pace è salute   Mer 08 Fév 2012, 15:41

hello tutti,

quelle bonne idée, ce site dédié aux anciens de Mignet. C'est marrant, je reconnais à peu près tous les gars qu'on voit sur les photos de l'époque où j'y étais, mais je n'y ai pas trouvé, hormis le célèbre Eric Allaire, mes copains, sauf ce bon François Lecomte (surnommé entre nous haraldite, il doit se souvenir pourquoi) grand parmi les grands pour faire mille et une "conneries" en cours, notamment durant celui de Frau Strutzer, belle comme seule une allemande sait l'être (je me méfie un peu quand même de ma mémoire ... il s'agissait peut être d'une autre prof).

Et puis, il y avait ces longues pauses entre midi et deux, pour les demi-penculs, durant lesquelles on préparait notre boulot pour l'aprèm ou bien pour prendre de l'avance ; et puis, il y avait ce copain qui avait le bouquin du prof en latin, nous permettant de travailler avec un grand filet de sécurité, et puis ... et puis il y avait les parties endiablées de foot dans les cours, en essayant de dribbler aussi bien les copains que les platanes ...

Il y avait en Anglais LV2 la très mignonne Mlle Jartoux, belle comme le jour, toujours habillée de la même manière, je me demandais comment elle faisait.

Un prof de physique oublié est Monsieur Chena (à l'énoncé du nom duquel nous criions tous PAN, on comprendra pourquoi :-))).

Ahhh, notre prof d'anglais, Madame Landreau, qui répétait à l'envi : "Moi, vous savez, je suis bête et scolaire" et nous rajoutions tout bas "et surtout bête". Une seconde bête noire : Mme Morel en Hist/Géo, qui lisait le livre de cours (et je lui faisais remarquer de temps en temps qu'elle avait sauté des mots pour faire rire toute la classe ...)

L'excellente prof d'histoire géo, Madame Pomponi, le prof de maths de cinquième (Magniéri) qui fumait comme un pompier (des grosses brunes qui puaient), et qui expliquait trop vite des concepts abstraits élaborés par l'infâme Nicholas Bourbaki (j'ai appris ensuite que c'étaient plusieurs matheux, dont un qui démissionnait tout le temps si on ne faisant pas comme il voulait, cherchant à refondre les bases des mathématiques), et vite remisés dans les grandes armoires des réformes de l'éducation nationale.

Le nom moins célèbre prof de français latin grec Monsieur Lorenzi de quatrième et troisième cycle long, toujours tiré à quatre épingles, qui fumait des Royale longues mentholées au bout de son fume-cigarette (pour lesquelles on développait des trésors d'ingéniosité pour lui en "piquer" une durant la longue récréation de 10 heures), et qui travaillait à l'époque à un dictionnaire des racines gréco latines des mots français, italiens, espagnols, allemands et anglais. Grand respect pour ce grand Monsieur, un modèle pour la profession.

Et ce bon Monsieur Dury, à qui je dois une fière chandelle : il avait dit à mes géniteurs inquiets au tout début de ma scolarité à Mignet que j'irai sans aucun doute jusqu'au bachot.

En fait, je me suis arrété à bac + 12 (je ne sais d'ailleurs si je me suis vraiment arrété, la curiosité intellectuelle est insatiable) mais ça, il ne pouvait pas le prévoir, ni les autres d'ailleurs, car je crois que j'ai frisé quelque fois la correctionnelle, ce que me confirma sans peine quelques années plus tard ce bon Monsieur Lesage qui fit ma déséducation en Allemand (enfin, à l'oral, car à l'écrit, il était plutôt excellent) .

Que dire d'autres ? Oui, je reconnais certaines filles de A7, dont une qui occupa longtemps mes pensées. Certaines autres manquent à l'appel, je pense que nous n'avons pas tous gardé des photos de classe.

Je demande à l'administrateur de bien vouloir conserver mon pseudo tel quel, qui est, comme on sait, le nom d'un très grand mathématicien français mort beaucoup trop tôt, non pas tant que je m'identifie à lui, mais je ne souhaite pas que mon nom apparaisse : j'ai réussi à m'inscrire au Lycée Mignet par une astuce administrative qui avait cours à l'époque, car la carte scolaire m'envoyait dans un collège de mauvaise qualité, et j'éprouve encore, quarante ans plus tard, le sentiment d'y avoir fait toutes mes études secondaires comme un passager clandestin. L'anonymat est un costume que j'aimerais continuer à porter ... En MP, peut être ...

Un seul tout petit reproche pour le corps enseignant de cet excellent lycée (du moins, tant que j'y étais Very Happy ) : pourquoi le rectorat y affectait-il des femmes dont les mensurations, l'âge, le poids et la couleur des yeux/cheveux égaraient une imagination qui n'avait besoin de rien pour s'égarer toute seule ? Embarassed

(to be continued ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bibmath.net
CAUCHY
tres bavard
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 61
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 08/02/2012

MessageSujet: Re: Pace è salute   Ven 10 Fév 2012, 13:34

C'est amusant, je me réponds.

je dus à l'imbécilité de mon géniteur de devoir payer très tôt mon tribut à la nation. Je me souviens avoir en poche mon ordre de route avant même d'avoir ma "collante". Je mis à profit cette année sabbatique contrainte et forcée pour passer un second bachot et suivre quelques cours de droit, et je n'en revins plus déterminé que jamais à faire des études supérieures.

j'en ai gardé un souvenir d'autant plus amer qu'après les 6 premières semaines éprouvantes dans le régiment (disciplinaire) dans lequel j'avais été affecté, je revins sur Aix pour ma première permission et ne retrouva aucun copain de bahut, ni aucune relation amicale qui avait rendu mes études secondaires plus que supportables.

Je n'y ai croisé, quelques années plus tard, un peu par hasard, qu'un ancien prof, deux/trois camarades ... et deux "amies" dont une fit semblant, durant toute une soirée, de ne pas me reconnaître.

Ce n'est longtemps après que je compris que c'était un peu la mode aixoise : sitôt parti, sitôt oublié. C'est une ville Téfal, celle sur laquelle rien ni personne n'accroche. La preuve en est que tous ceux que j'ai connus ont fini par la quitter, d'une manière ou d'une autre.

15 ans après avoir quitté Aix, j'y remis les pieds quelques jours. je voulais la montrer à mes enfants, en particulier l'Ecole Sallier et le Lycée Mignet.

Je me sentais plus étranger dans cette ville où j'y avais vécu assez longtemps pour connaître tous ses arbres par leur petit nom, que dans la capitale où, à défaut d'être accueillante, n'est fermée sur aucun nouvel arrivant. Avec 5 % d'autochtones, on se sent plus proche de ces parisiens tous venus du fin fond de leur province que de sa ville natale qui ne vous pardonne pas la moindre indidélité, fut-elle involontaire.

(...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bibmath.net
bruno mellet
petit nouveau
avatar

Nombre de messages : 1
Age : 62
Date d'inscription : 09/12/2011

MessageSujet: Re: Pace è salute   Ven 02 Mar 2012, 23:14

Il faut te ménager CAUCHY ! Prends un Tranxène et au lit, demain ça ira mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CAUCHY
tres bavard
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 61
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 08/02/2012

MessageSujet: Re: Pace è salute   Sam 03 Mar 2012, 19:39

un Tranxene ? t'es sûr ?

Que penses tu d'une bonne poudre d'escampette ?

Et pourquoi dis tu : de retour sur Aix ? J'en déduis que tu es aussi parti, non ? Smile

J'aimerais bien que tu nous fasses partager ton ressenti, en toute honnêteté.

Ciao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bibmath.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pace è salute   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pace è salute
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pace e Salute 6
» Très bonne et heureuse année 2012 à tous !
» Pace è salute per 2016
» Salute 2008 en image
» PACE Machine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anciens copains du Lycée Mignet :: Bienvenue à tous....-
Sauter vers: